Prévention suisse de la criminalité

Suisse

Description du programme

La Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) est un service intercantonal spécialisé dans les domaines de la prévention de la criminalité et de la promotion de la sûreté. Il s’agit d’un organisme gouvernemental créé en 1991.  

Thématiques​

  • Mules d'argent;

  • Cyberharcèlement;

  • Hameçonnage;

  • Sextorsion;

  • Escroqueries en ligne;

  • Piratage et maliciels.
     

Intervention

  • Brochures, dépliants et autres publications portant sur des sujets de prévention ;

  • La rubrique blog permet aux collaborateurs de la PSC de traiter la prévention sous différents angles et d’aborder des phénomènes inédits ;

  • Elle lance des alertes quand ont lieu des tentatives d’hameçonnage et d’autres arnaques ;

  • Presse locale ;

  • Facebook et Twitter ;

  • Séminaires et conférences ;

  • Collaboration avec « Alliance Cyber ».




     

Le programme en quelques mots

Objectif du programme:​ la PSC a pour tâche de consolider la collaboration policière inter cantonale dans le domaine de la prévention de la criminalité. À travers différents projets, dossiers et campagnes de sensibilisation, elle coopère étroitement avec les responsables de la prévention des corps de police cantonaux et municipaux, et organise une fois par an des journées d’information. La PSC a aussi pour tâche d’avertir la population et de lui expliquer les phénomènes qui se rapportent à la criminalité, quels sont les moyens de s’en prémunir, et comment trouver de l’aide.

Population cible: population générale

Date de mise en oeuvre: 1991

Statut du programme: actif

Organisation instigatrice: Confédération Suisse et, Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP)

Portée géographique: nationale​

Évaluation du programme

Il n'y a pas d'informations relatives à l'évaluation propre du programme. Toutefois la PSC a publié un Rapport d'activités en 2018 dans lequel elle mentionne l'évolution de son audience sur Facebook, les articles les plus consultés, les tweets les plus plébiscités, le nombre de demandes de renseignement par téléphone, nombre de commandes de brochures, la couverture médiatique, etc. Le Rapport 2018 propose également une évaluation en comparant les résultats sur 3 ans, de 2016 à 2018.

Résultats et impacts

  • Constat au sujet des articles publiés sur les réseaux sociaux :les articles suscitant le plus de réactions sont ceux relatifs aux cyber crimes.
     

  • Augmentation généralisée année après année du nombre de fans/suiveurs sur Facebook et Twitter.

© 2019 par CRPC-RCCP.Tous droits réservés